Les Grecs, les Phéniciens ne s’y sont pas trompés, ici c’est l’Arbéquine !
Jules César lui-même en -49 avant Jésus Christ, traversait déjà ces champs d’oliviers et rapportait cette huile précieuse aux patriciens romains.

La majorité des oliviers constellent le bassin méditerranéen et sont situés essentiellement en Espagne, Italie, Tunisie, Grèce et dans le sud-est de la France.

Cette variété d’olive tient son nom de l’Arbeca, une région de Catalogne au nord-ouest de Barcelone. L’Arbéquine est récoltée dès qu’elle verdit, se lisse et brille. Ses Fruits sont de petites olives rondes très aromatiques, symétriques et de couleur brun foncé et vert. Elle est essentiellement utilisée pour la production d’huile et quand elle est récoltée de façon précoce, elle se caractérise par un faible taux d’acidité, une belle robe verte et une saveur fruitée.